Comment choisir sa piscine ?

Image de couverture

Comment choisir sa piscine ?


Rien de tel que d’avoir une piscine à disposition pour avoir un peu de fraîcheur chez soi en été. Mais encore faut-il trouver la piscine idéale qui ornera votre jardin tout en vous offrant une infinité de possibilités de baignade en solo, à deux ou en groupe. Pour vous aider, voici l’essentiel à savoir pour bien choisir sa piscine.

Trois critères non négligeables pour choisir une piscine

Il existe aujourd’hui bien des modèles sophistiqués de piscine dédiés à un usage spécifique. Sans vouloir vexer les professionnels en quête de grandes innovations technologiques, nous allons toutefois recentrer nos informations sur les modèles de piscines répondant aux besoins des particuliers. Que vous soyez plongeur amateur ou nageur confirmé, voici les trois principaux critères qui vont concourir au choix de votre piscine.

  • Le budget

Inutile de vous déplumer pour une piscine. Si votre budget est assez restreint, une piscine hors sol, une piscine tubulaire ou une piscine gonflable peut suffire. Avec un budget moyen, préférez toujours cette catégorie de piscine en optant pour un modèle en bois ou en acier. Ces piscines seront plus esthétiques et bien plus robustes pour une durée de vie prolongée.

  • L’espace

Il vous faudra choisir votre piscine en fonction de l’espace disponible pour l’installer. Il existe une multitude de dimensions que vous pouvez adapter en fonction de vos besoins : 4 x 2 m, 3 x 3 m, 4 x 4 m, 3 x 5 m, 4 x 8 m, etc.

  • Le type de terrain

Si vous êtes propriétaire et que votre terrain est en pente, une piscine semi-enterrée vous convient parfaitement. Si votre jardin est assez spacieux et plat, vous pouvez vous offrir la piscine de vos rêves, sans aucune contrainte. En revanche, vous éviterez d’installer votre piscine à l’ombre, sous un platane ou en plein courant d’air. Si vous êtes fan, une mini-piscine balnéothérapie serait la bienvenue.

Pour les locataires, les piscines enterrées et semi-enterrées sont fortement déconseillées sauf avis favorable du propriétaire.

Les différents types de piscine

Il existe deux principaux types de piscine : les piscines hors sol et les piscines enterrées.


1. Les piscines hors sol

Les piscines hors sol sont des piscines auto-portées et démontables. En bois ou en acier, ce sont généralement des piscines en kit pas chères, de forme rondes ou ovales et au format diversifié allant du XS au XXL. En fonction de vos besoins, vous pouvez choisir entre :

  • Une piscine enfant

Déclinées en différents modèles et dimensions, les piscines enfants sont réservées au moins de 10 ans. Ce sont généralement des piscines peu profondes, multicolores et pour la plupart gonflables. Certains modèles accueillent facilement des accessoires comme un toboggan pour plus de fun.

  • Une piscine gonflable

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une piscine à gonfler puis à remplir d’eau pour devenir fonctionnelle. En général, les dimensions d’une piscine gonflable avoisinent 1,25 m de haut sur 6 m de long. Les modèles gonflables ont l’avantage d’être moins coûteux, plus faciles à monter/démonter et requièrent peu d’entretien.

  • Une piscine tubulaire

Il s’agit d’une version plus robuste et aussi plus coûteuse que les piscines gonflables. Une piscine tubulaire possède une ossature tubulaire en acier, ainsi qu’un liner (poche) en PVC ou en polyester. La dimension conventionnelle d’une piscine tubulaire est de 1,30 m de haut sur 10 m de long. Elle convient davantage à un terrain plus spacieux et à une famille nombreuse.

  • Une mini-piscine balnéothérapie

Les piscines balnéothérapies sont des piscines miniatures qui conviennent parfaitement à tous les jardins (petits ou grands). Elles nécessitent peu d’entretien et vous permettent de profiter pleinement d’une eau à la température idéale de 28°C.

Les piscines hors sol sont entièrement exemptent d’impôts et ne sont soumises à aucune réglementation particulière. Par contre, il est fortement déconseillé de monter ce genre de piscine sur un terrain en pente.

Vous pouvez les choisir en bois exotique ou en pin traité autoclave pour plus d’esthétique et de fiabilité. Il existe aussi des piscines auto-portées en acier qui offrent une plus grande stabilité grâce aux poteaux de margelle et aux jambes de force qui sont entièrement en acier.

Les piscines hors sol contiennent généralement un volume réduit d’eau, ce qui vous coûtera moins cher en entretien.

2. Les piscines enterrées et semi-enterrées

Les piscines enterrées et semi-enterrées offrent une plus grande possibilité de personnalisation. C’est une construction moderne, esthétique, durable et aménageable en fonction de vos besoins. Vous pouvez ainsi obtenir différents styles avec ce modèle de piscine, en choisissant le revêtement qui vous convient (mosaïque, liner, enduit, etc.)

  • Les piscines enterrées

Les piscines enterrées sont plus résistantes mais elles sont généralement coûteuses. Vous pouvez choisir les matériaux, la taille ainsi que l’aménagement de votre piscine en fonction de vos goûts : coque, béton ou kit de panneaux modulaires. Vous pouvez aussi choisir de couvrir votre piscine d’un abri ou d’un rideau, l’habiller en carrelage ou d’une terrasse en bois, voire même opter pour une piscine à débordement.

Il existe en revanche quelques règles à suivre pour installer une piscine enterrée à domicile notamment une déclaration de travaux et un permis de construire. Il faut aussi savoir que les piscines enterrées d’une superficie supérieure à 10 m² sont soumises à la taxe foncière, la taxe d’aménagement et la taxe d’habitation.

  • Les piscines semi-enterrées

Ce sont généralement des piscines hors sol en bois qui offrent la possibilité de disposer des aménagements esthétiques avec des bordures, des margelles ou même une terrasse. Elles se déclinent sous différentes tailles et formes et sont recommandées pour les terrains en pente. Les piscines semi-enterrées requièrent par ailleurs une déclaration de travaux et l’obtention d’un permis de construire.

  • Les piscines naturelles ou biologiques

Les piscines biologiques représentent une belle invention des allemands. Elles utilisent des végétaux permettant de filtrer ou nettoyer votre piscine de façon naturelle, dans un bassin qui se trouve juste à côté de celle dédiée à la baignade. Grâce à cette technique innovante, vous pouvez profiter pleinement de votre piscine toute l’année sans utiliser des produits traitants. Néanmoins, il vous faudra recourir à des experts pour installer ce type de piscine chez vous, et cela requiert un budget élevé.

Les équipements indispensables pour une piscine

Un minimum d’équipements de sécurité s’impose pour une piscine enterrée ou semi enterrée :(dispositions prévues par la loi n° 2003-9 du 3 Janvier 2003 relative à la sécurité des piscines).

  • Une barrière de protection

  • Un abri

  • Une alarme périmétrique ou à immersion

  • Des couvertures de sécurité

Pour un plus grand confort d’utilisation, vous pouvez également ajouter à votre piscine d’autres accessoires pratiques comme une bâche à bulles, un liner, un robot de nettoyage, un abri, un système de filtration, une pompe à chaleur, un échangeur thermique, un réchauffeur électrique, etc.

Avant d’acheter une piscine ou d’en installer une dans votre jardin, renseignez-vous sur les démarches nécessaires. Fixez-vous un budget de départ et optez surtout pour le modèle qui répond à la fois à vos besoins et qui convient à votre terrain.

Photo