Les groupes électrogènes

Image de couverture

Les groupes électrogènes

Le groupe électrogène est un dispositif tiers qui fournit de l’électricité pendant une durée déterminée. Il substitue à l’énergie habituelle que nous utilisons à domicile ou au travail, lors d’une panne d’électricité. Le marché actuel nous permet de choisir entre différents modèles de groupes électrogènes qui se distinguent par leur puissance et leur motorisation. Entre les modèles à essence, au diesel et l’utilisation du gaz, voici quelques détails qui vont vous aider à faire le bon choix.

Le moteur à essence : pratique, léger et silencieux

Un groupe électrogène alimenté à l’essence présente le grand avantage de démarrer automatiquement. Ce dispositif s’active à l’instant même où une panne d’électricité se déclenche. Pour cela, il suffit d’alimenter conséquemment le réservoir en essence. Un groupe électrogène qui carbure avec de l’essence est aussi plus léger par rapport aux autres modèles. De plus, son moteur silencieux convient parfaitement à un usage en milieu professionnel, en cas de délestage momentané.

En revanche, il convient de toujours rester vigilant à l’utilisation d’un groupe électrogène à essence. En effet, l’essence étant une matière facilement inflammable, les risques d’explosion sont importants en cas de mauvaise manipulation. En outre, la loi limite le droit de conservation d’essence à un maximum de 50 L sur une durée de 12 mois. De plus, l’essence risque d’abîmer le carburateur d’un groupe électrogène qui reste inutilisé pendant une longue période. Enfin, le prix d’un tel dispositif est souvent plus coûteux que les autres modèles.

Le diesel : plus rentable et plus facile d'entretien

Un groupe électrogène est un dispositif qui peut également servir pour réaliser des travaux d’envergure dans une zone dépourvue d’une source d’électricité. Dans ce cas, le moteur diesel est recommandé car il est moins gourmand en carburant. Equipé de générateurs fonctionnant au gaz, ce type de dispositif est à la fois économique et rentable. Le diesel est aussi plus sécurisant car il est moins inflammable. De plus, le moteur diesel est plus facile à entretenir que le moteur à essence car il est équipé de bougies de préchauffage solide.

Néanmoins, un groupe électrogène fonctionnant au diesel exige un entretien régulier pour en assurer la longévité et le bon fonctionnement. De plus, ce dispositif est plus lourd et plus encombrant. Il craint également l’humidité et est très bruyant. Les fumées qui se dégagent d’un groupe électrogène à diesel sont par ailleurs fortement polluantes. Enfin, le recours à un électricien professionnel est recommandé pour son installation plutôt complexe.

Le gaz naturel ou propane : une solution éco-responsable

Avec du carburant illimité comme le gaz, il est inutile de remplir le réservoir à chaque fois. Les groupes électrogènes les plus silencieux sont d’ailleurs souvent alimentés avec cette matière brute. De plus, le gaz naturel et le propane sont les moins chers du marché, en plus d’être considérés comme une solution éco-responsable. Vous équiper d’un groupe électrogène à gaz est garant d’un moteur quasi silencieux et vous offre une autonomie plus importante.